Tempus Medielys.Org - Le Forum Index du Forum

   S'enregistrerS'enregistrer     Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Histoire de Saint-Quentin - résumé par datation-1ere partie-

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tempus Medielys.Org - Le Forum Index du Forum -> Histoire des villes et villages
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
thibaud
administrateur


Inscrit le: 14 Sep 2005
Messages: 267
Localisation: là où tu ne m'attends pas

MessagePosté le: Ven Déc 16, 2005 6:24 pm    Sujet du message: Histoire de Saint-Quentin - résumé par datation-1ere partie- Répondre en citant

L'histoire en bref

-27 av. JC, Fondation d'Augusta Viromanduorum part les Romains.

IIème siècle
250, La cité gallo-romaine disparaît.
287, Quintinus (Saint-Quentin) arrive en Picardie.

IIIème siècle
300, Quintinus, venant d'Amiens, arrive dans la ville, pour évangéliser ces territoires qui n'étaient pas encore la Picardie, mais la Belgique seconde (ou Gaule Belge).

IVème siècle
303, Quintinus souffrit le martyre. Dénoncé au gouverneur de la province, Rectiovarus préfet d'Amiens, il y fut saisi. Il fut mis à mort à Saint-Quentin, puis son corps fut jeté dans la Somme, à cette même ville.
342, Eusébie retrouve miraculeusement le corps de Quintinus dans l'étang d'Isle et fonde le premier sanctuaire sur son tombeau.
365, Un évêché fut établi dans la ville, Hillaire 1er en fut le premier titulaire.

Vème siècle
406, Invasions des Suèves et des Alains.
407, La ville fut saccagée par les Vandales.
451, La ville fut saccagée par les Huns d'Attila.
430, Les Francs occupent le Nord de la Gaule.
448, Les Francs Mérovée et Chilpéric, son fils, occupe la ville, mais un romain, le général Aétius, gouvernant à Soissons, les défit.
475, La ville passe définitivement au pouvoir des Francs.

VIème siècle
531, Saint-Quentin, ayant été ruinée par les Barbares, saint Médard, évêque de Saint-Quentin, transféra l'évêché à Noyon, mais l'église de Saint-Quentin gardera ses droits épiscopaux jusqu'au 18 août 1703.

VIIème siècle
La ville fut saccagée par les Normands au cours du siècle.
640, Saint Eloi fit exécuter des fouilles dans l'église de Saint-Quentin, il finit par découvrir (le 3 janvier) le tombeau du martyr Quintinus.

VIIIème siècle
741, Jérôme, fils de Charles Martel, gouverne le Vermandois.

IXème siècle
Le Vermandois aurait été érigé en comtés au cours de ce siècle, mais on trouve plusieurs personnages portant le titre de comte entre les années 659 et 880.
845, Charles II, le Chauve (823-877), visite la ville.
851, Les Normands pillent la ville.
853, Fondation de l’hôpital d’Hildrades.
857, Charles le Chauve vint de nouveau à Saint-Quentin, il y régla les conditions d'un traité de paix avec ses neveux, fils de Lothaire.
859, Les Normands pillent de nouveau la ville.
864, Baudoin, comte de Flandre, gouverne le Vermandois.
879, Teutricus (Thierry) gouverne le Vermandois.
883, La ville fut encore saccagée par les Normands.
884, La ville est véritablement fortifiée.
885, La ville prit le nom de Saint-Quentin.
886, Pépin, comte de Péronne attaqua et prit la ville. La ville fut reprise peu après par Raoul, comte de Cambrai. Un peu plus tard, Raoul fut lui aussi attaqué, perdit la ville et la vie.

Xème siècle
943, Rodolphe de Crouy attaqua la ville, il échoua et y fut tué.
944, Fondation de l’abbaye de Saint-Prix, dans la plaine de Rocourt.
986, Restauration de l'abbaye de Saint-Prix.

XIème siècle
Au cours de ce siècle, la ville fut prise et elle changea sept fois de mains.
1080, Herbert IV, comte du Vermandois et son épouse Adéle, accordent aux Saint-Quentinois de leurs franchises communales.
1090, Fondation du chapitre de Saint-Pécine.
1095, Fondation de l’hôpital de Saint-Antoine.

XIIème siècle
Saint-Quentin, grâce à ses franchises, est une des premières villes de France à avoir l'indépendance communale, et de ce fait, à se doter d'un hôtel de la commune et d'un beffroi.
1103, Les franchises paraissent encore avoir été plus étendues, après la mort d’Hugues-le-Grand, comte de Vermandois.
1114, On aurait entièrement rebâti la collégiale.
1126, Fondation de l’hôpital de la Trinité.
1140, Création de l’abbaye de Fervaques, sur la commune de Fonsomme.
1150, Etablissement de l’ordre des templiers, les frères hospitaliers de Saint-Jean un peu plus tard.
1161, Fondation de l’hôpital dit de Saint-Jacques.
1165, Fondation d’un hôpital pour les lépreux.
1166, Fondation d’un hôpital pour les pestiférés
1190, La Charte communale est approuvée par la comtesse Eléonore.
1191, Eléonore, femme de Mathieu, comte de Beaumont, céda le Vermandois au roi Philippe-Auguste. Saint-Quentin devint alors une ville royale.
1195, Philippe-Auguste, octroya, une nouvelle charte de commune, confirma les anciennes franchises et donna de nouveaux droits aux habitants.

XIIIème siècle
1220, Début de la construction d'une nouvelle église, (la basilique actuelle).
1221, Etablissement de la communauté religieuse des Jacobins.
1222, Etablissement de la communauté religieuse des Cordeliers, ordre mendiant.
Entre 1226 et 1271, dix conciles se sont tenus à Saint-Quentin, pour des problèmes de disciplines intérieures au clergé, le plus célèbre est celui de 1235.
1233, Fondation d’un couvent de Béguines.
1257, Le chœur de la collégiale est terminé.
1257, 2 septembre, Visite de Saint Louis avec ses deux fils, pour l'élévation de la chasse de Saint-Quentin.

XIVème siècle
1303, Fondation d’un hôpital par Guy de Laon.
1305, Fondation d’un 2ème couvent de Béguines.
1312, Fondation d’un hôpital par Mathieu Burina.
1317, La ville lutte contre l’injustice, contre le clergé et contre les officiers du roi, ce qui amena la suppression de la justice dans la ville.
1320, Institution par Philippe V le Long, roi de France, de la foire de la Saint-Denis. Cette foire devra s'installer hors des murailles.
1320, Fondation d’un hôpital par le chanoine Nicolas de Saint-Just.
1322, La justice fut rétablie dans la ville contre une amende de 6.000 livres tournois.
1322, Par lettres datées du 22 novembre à Choisy, Charles IV dit le Bel (1294-1328) enjoint aux chanoines de Saint-Quentin de ne plus payer, jusqu'à nouvel ordre, le subside imposé par le pape Jean XXII aux églises du royaume.
1334, Fondation d’un 3ème couvent de Béguines.
1340, Fondation de trois hôpitaux, destinés seulement aux femmes.
1344, Fondation d’un 4ème couvent de Béguines.
1352, Fondation de l’hôpital dit du Petit-Pont par Gilles de Lorris.
1360, 23 décembre, Naissance de la monnaie française : le Franc.
1381, Une partie des habitants prirent part à la Jacquerie, et obtinrent du roi des lettres de rémission.

XVème siècle
Les Saint-Quentinois prennent parti pour les Armagnacs.
1420, Les Bourguignons s’emparent de Saint-Quentin.
1435, Le 21 septembre par le "traité d'Arras", le roi Charles VII (1403-1461) cède la ville à Philippe III de Bourgogne, dit Philippe le Bon, duc de Bourgogne (1396-1467). Philippe le Bon enterre la querelle dite des Armagnacs et des Bourguignons.
1438, Fondation d’une compagnie d’archers par Louis XI.
1740, Octobre, La foire a lieu place de l'hôtel de ville.
1456, La nef de la collégiale est terminée.
1461, Fondation d’une compagnie d’arquebusiers par Louis XI.
1463, Septembre, Louis XI achète à Philippe le Bon, les villes de : Saint-Quentin, Abbeville, et Amiens, pour la somme de quatre cent mille écus d'or, cela à la grande fureur de Charles le Téméraire.
1465, Louis XI restitue à Charles le téméraire, les villes de : Saint-Quentin, Amiens et Abbeville.
1471, La ville se souleva contre le duc de Bourgogne et se remit elle-même sous l’obéissance du roi.
1471, Louis XI attaque Charles le téméraire, ses troupes envahissent les villes de : Saint Quentin et Amiens.
1475, Louis XI, fit arrêter et décapiter le comte de Saint-Paul (dit Louis de Luxembourg), pour avoir tenté de prendre la ville de Saint-Quentin.
Après la mort du comte de Saint-Paul, les Bourguignons essayèrent encore de prendre la ville, mais n’y parvinrent pas.
1477, Le portail de la collégiale est terminé.
1477, Janvier/mars, Louis XI conquiert l'Artois et la Picardie, puis la Franche-Comté et la Bourgogne.
1479, Sur ordre de Louis XI, on détruit l'abbaye Saint-Prix, elle pouvait servir à l'ennemi en cas d'attaque.

XVIème siècle
1509, L’hôtel de ville est érigé.
1557, Juin, La reine d'Angleterre, Marie Tudor, déclare la guerre à la France.
1557, Juillet, Édit de Compiègne contre les "hérétiques".
1557, 10 août, Funeste bataille de la Saint-Laurent, l’armée française, venue au secours de la ville, est détruite, sur le plateau d'Essigny-le-Grand. Le connétable Montmorency est fait prisonnier par les Anglais.
1557, 10 août, Mort de Jean de Renaud, architecte au service de François Ier, il fut inhumé dans l'église Saint-Martin à Saint Rémy de Provence (bataille de Saint-Quentin).
1557, 10 août, Mort de Jean, comte de Soissons (bataille de Saint-Quentin).
1557, 10 août, Mort de Jean III de Créquy, fils aîné, chevalier, sire de Créquy et de Poix, capitaine d'une compagnie de 50 hommes d'armes (bataille de Saint-Quentin).
1557, 10 août, Mort de Philippe de Bourbon-Busset né en 1499 (bataille de Saint-Quentin).
1557, 10 août, Mort de Guillaume Lignaid, seigneur de l’Age-Bernard (bataille de Saint-Quentin).
1557, 10 août, Mort de François de La Fayette (bataille de Saint-Quentin).
1557, 10 août, Mort de François III de La Tour d'Auvergne, né le 25 janvier 1526 à Ferrières (bataille de Saint-Quentin).
1557, 10 août, Mort de Jean Boucher de Boiscommun, duc d'Asigisme (bataille de Saint-Quentin).
1557, 10 août, Mort de Jean de Bourbon (bataille de Saint Quentin) il avait 29 ans, il avait épousé sa cousine Marie de Bourbon Duchesse d'Estouteville.
1557, 10 août, Mort du comte d'Enghien (bataille de Saint Quentin).
1557, 10 août, Martin Guerre fut peut-être blessé puis amputé d'une jambe (bataille de Saint-Quentin).
Martin Guerre était parti en Espagne où il servit un cardinal, et plus tard dans l'armée de Pedro de Mendoza. Appartenant à l'armée d'Espagne, il fut peut-être envoyé en Flandre et participa à la Bataille de Saint- Quentin.
1557, Après la défaite des troupes du connétable de Montmorency, l’armée espagnole fait le siège de la ville.
1557, 27 août, La ville est prise d’assaut par l’armée espagnole, quinze cents bourgeois périrent.
1557, 27 août, L’amiral de Coligny, défenseur de la ville, est fait prisonnier.
1557, 31 août, L’amiral de Coligny est conduit à Cambrai, puis à Iluys, ensuite à Gand en Belgique.
1557, Hector de Moyencourt participe à la bataille de Saint-Quentin. Né au château de Moyencourt en octobre 1518, écuyer, seigneur de Moyencourt en partie (avec son oncle), de Vadencourt, et des fiefs de Tanfol et de Termont etc.
1557, Joachim de Chabannes (Madic 1499 - 1559 Paris) prit part en 1557 à la bataille de Saint-Quentin où il fut blessé et fait prisonnier.
Comte de Rochefort, seigneur de Curton, comtour de Saignes, vicomte de la Roche-Marchal et de Savigny, seigneur de Madic, Aurières, Nébouzat, la Dailhe, Nouzerolles, Tinières, Charlus, Boislamy, Saint-Laurent-de-Céris, Champmiers, Salignac, Saint-Etienne-de-Chaumel et la Gane.
Fait sénéchal de Toulouse (1552) et d'Albigeois. Gentilhomme ordinaire et chambellan du roi François. Capitaine de 50 lances des ordonnances. Panetier ordinaire du roi Henri II. Chevalier d'honneur de la reine Catherine de Médicis. Chevalier de l'ordre du Roi. Capitaine des châteaux royaux de Buzet, Montoussé, Puycelci et Thurie en Languedoc. Cité dans l'Histoire comme l'un des vaillants capitaines de l'époque : il prit part à la campagne d'Italie en 1524, et concourut en 1536 à la défense de la Provence envahie par les armées de Charles-Quint. Avec le seigneur de La Fayette, s'empara par escalade du fort de Lurmarin, au comtat Venaissin le 1er septembre 1536 à la barbe de Ferdinand de Gonzague qui venait secourir la garnison. Il fit partie en 1556 de l'armée royale chargée de faire le siège de Montmedy, défendu par les espagnols.
1557, Août, Gontaut-Biron (de), Jean baron de Biron, Gouverneur de Saint-Quentin est fait prisonnier par Mansfeld au cours de la bataille de Saint-Quentin.
Jean Gontaut, baron de Biron, Carbonnières & Chef-Boutonne, Seigneur de Montaut, Montferrand, Clérans, Bruzac, Bonneval, Blanquefort... Gentilhomme de la chambre du Roi en 1547, Ambassadeur auprès de la Reine de Hongrie en 1549. Il est fait prisonnier à la bataille de Pavie (1525). Il prend part au siège de Metz.
1557, On reconstruit l'abbaye de Saint-Prix, à l'intérieur des remparts.


1559, Coligny libéré, rentre en France au mois d’avril.
1559, Après la paix du Cateau-Cambrésis, la ville redevient française.
1562, Philippe II, roi d'Espagne, met en chantier le magnifique Escorial, à San Lorenzo, près de Madrid, rappelez-vous, en 1557, la bataille de la Saint-Laurent.
1572, Coligny est massacré à Paris le 24 août, jour de la Saint-Barthélemy.
1576, Le roi Henri III donne la ville à Marie Stuart. 1580, Armant Crommelin crée une fabrique de linons, développement de la culture du lin.
1587, Fondation de l’hôpital de Bornival pour les orphelins, par Quentin Barré, Mayeur de la ville.
1589, Les principaux habitants de la ville jurent une contre-ligue et s'engagèrent à la fois à employer leurs biens et leurs vies à l'extirpation des hérésies et l'extermination des hérétiques, ainsi qu'à se maintenir sous l'obéissance du roi très chrétien.
1589, Les milices du Vermandois, sous le commandement du duc de Longueville, gouverneur de Picardie, se portèrent au secours de Senlis, assiégée par d'Aumale et Baligny du parti des Ligueurs. Les canonniers de Saint-Quentin s'y distinguèrent, et une de leurs pièces, ramenée en triomphe, reçut le nom de Chasse-Ligue.
1589, 20 Février, Armand Crommelin est ennobli par Henri IV.
1590, Visite du roi Henri IV, il logea alors à l'hostellerie du Griffon.
1594, 6 décembre, Visite du roi Henri IV, il confirma publiquement qu'il n'y aurait jamais de citadelle dans la ville.

XVIIème siècle
Au cours du siècle, les habitants de Saint-Quentin avec l'aide du roi, Louis XIV, et de Vauban, fortifient la ville.
1613, Etablissement de l’école gratuite des filles.
1613, Fondation d’un bureau de charité, pour les pauvres malades honteux.
1636, Terrible peste dans la ville, 3.000 habitants périrent.
1610, Etablissement de la communauté religieuse des Capucins.
1642, 14 mars, Pose de la première pierre de l'abbaye de Fervaques de Saint-Quentin.
1648, Les filles de l’ordre de Saint-Bernard, de l’abbaye de Fervaques de Fonsomme, quittent leur commune, et s’établissent dans la ville, dans leur nouvelle abbaye.
1648, Création d'une école gratuite pour les garçons, due à Quentin de la Fons, chanoine de la ville.
1654, Visite de Louis XIV.
1664, Fabrication du linon, imité de l’Inde.
1667, 2ème visite de Louis XIV.
1670, 3ème visite de Louis XIV.
1671, 4ème visite de Louis XIV.
1676, 5ème visite de Louis XIV.
1677, 6ème visite de Louis XIV.
1684, Fondation de la commanderie de Garand, ordre de Saint-Lazare.
1685, Arrivée des sœurs de la charité.
1695, Etablissement de l’Aumône commune, pour donner du travail aux jeunes pauvres de la ville et des secours à la vieillesse.
1691, 7ème visite de Louis XIV.
1698, La ville ne compte que 25 négociants ou gros marchands et 60 petits marchands de lin.




Avec l'aimable autorisation de l'auteur et ami:JC Gallochat
à découvrir sur http://perso.wanadoo.fr/jean-claude.gallochat/
_________________
CE QUI DOIT ETRE NE PEUT FAILLIR
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tempus Medielys.Org - Le Forum Index du Forum -> Histoire des villes et villages Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Adapté pour Tempus-Medielys.Org par Triple X

Traduction par : phpBB-fr.com